© Almudena Romero/Résidence BMW

Almudena Romero (née en 1986)
The Pigment change, 2020-2021

The Pigment Change ou l’art d’expérimenter

Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le travail d’Almudena Romero, artiste plasticienne, dixième lauréate 2020 de la résidence BMW. Si le jury, à l’unanimité, a retenu son projet, c’est tout simplement parce qu’il se démarque grâce à son approche à la fois expérimentale, scientifique, éco-responsable qui relève d’une réflexion engagée originale. « The Pigment change », nom du projet que la jeune femme a mis en œuvre à l’école de l’image (Gobelins), explore les formes et les matériaux durables en photographie, en relation avec la vidéo, la performance et l’installation. Après avoir exposé plantes et matière organique à une quantité spécifique de lumière qu’elle soumet également à des longueurs d’ondes particulières, Almudena Romero produit des objets-images. François Cheval, directeur artistique de la résidence BMW, commente “Almudena Romeroo a fait de l’utilisation des processus photographiques anciens et contemporains plus qu’une technique habile, un propos sur la relation complexe qu’entretiennent la photographie, la société et la nature.” De fait, l’artiste expérimente le médium photographique au sens large et le résultat s’avère intéressant mais surtout très troublant.

Marie C. Aubert-Prézeau

Almudena Romero

Du 4 juillet au 29 août 2021, “Almudena Romero. The Pigment change”, dans le cadre des Rencontres d’Arles, cloître Saint-Trophime, 20, rue du Cloître, 13200 Arles. Du 11 au 14 novembre 2021, Paris Photo, Grand Palais éphémère, avenue Pierre-Loti, 75007 Paris. Ouvrage The Pigment Change, trois cahiers de 12, 24 et 24 pp., 29 €, coédition BMW Art & Culture/Éditions de l’air, des livres, 2021.

www.almudenaromero.co.uk www.chantal-nedjib.com
Leave a reply